Séjour d’octobre dans le Massachussetts : DEUXIEME JOUR – Salem

Pour notre deuxième jour en Nouvelle-Angleterre, nous avons décidé de prendre le bus jusqu’à la ville de Salem, une charmante ville chargée d’histoire passionnante, bien qu’insupportablement exploitée par les divers « musées » touristiques privés qui réduisent Salem aux procès des sorcières de 1692.

La ville prenait des airs de conte de fée sous l’ambiance d’Halloween…

La station de métro d'où nous avons pris le bus

L’ancienne mairie, aux tristes airs d’abandon…

Un joli magasin de vêtements/bijoux où j’ai déniché une bague en turquoise verte, une petite rareté !
L’un des quelques magasins de déguisements/farces & attrapes de Salem

Avec les autres TA que nous avons retrouvées à Salem : Carolina, Esther, Analía et Andrea.

Nous avons visité un « musée » sur la chasse aux sorcières de Salem dont je ne vanterai aucun mérite. Ces guillemets ne dont pas dus à mon jugement snob et prétentieux -!- mais au fait que la plupart des musées de Salem sont nés d’initiatives privées et n’ont aucune légitimité académique. Les données historiques étaient approximatives, les guides peu informées de leur sujet, la structure du musée extrêmement fantaisiste – le tout pour une somme exagérée. Quel dommage que cet événement historique majeur soit réduit à un vague échantillon de folklore.

J’ai été étonnée par la perception de l’histoire des créateurs du musée, qui, sur la frise chronologique générale qui s’étendait du XVIIe au XXe siècle, ont inscrit « Anne Frank wrote her famous diary » pour événement marquant de la mi-XX siècle, à la place de « End of WWII », par exemple. La guide que j’ai interrogée à ce sujet m’a dit que la mention du journal d’Anne Frank était plus éloquente pour les Américains…

Pickering Wharf, le plus important port des Etats-Unis jusqu’au XIXe siècle (import d’épices et de soieries chinoises surtout), qui a marqué la concurrence grandissante du transport maritime à Boston et New York

Le port a inspiré Nathaniel Hawthorne pour l’écriture de The Scarlett letter (La Lettre écarlate), considéré comme l’un des premiers romans américains. Hawthorne a changé l’orthographe de son nom (originellement Hathorne) après avoir découvert que ses ancêtres, très puritains, avaient pris part aux Witch Trials de 1692.

The Custom House, où l’écrivain Nathaniel Hawthorne fut intendant du port de 1846 à 1849

Vue sur la mer depuis la Custom House
Cet aigle atrocement laid est apparemment une fierté américaine (reproduction de l’aigle qui se trouve au sommet du bâtiment) – le clou de la visite de la Custom House !

Un magsin bien kitsch pour faire des photos sur le thème d’Halloween !

Malgré l’exploitation commerciale des Witch Trials, la visite de Salem vaut le coup, ne serait-ce que pour le merveilleux salon de thé où j’ai acheté un excellent thé épicé et légèrement aromatisé au chocolat (après avoir éreinté le vendeur pour pouvoir sentir au moins quinze thés différents).

End of part 2

3 réflexions sur “Séjour d’octobre dans le Massachussetts : DEUXIEME JOUR – Salem

  1. Ma chere, les images de Salem et Boston sont tres belles. Je l’ennuie maintenant. Mais je pense que notre voyage en décembre/janvier sera fantastique aussi 🙂

    1. Christina, meine Puppe! Ich freue mich so sehr auf unsere Reise! Danke für deinen Kommentar auf französisch. Hoffentlich werden wir bald mehr Deutsch zusammen üben, ich vermisse dieser schöne Sprache 🙂
      Ich hab’ dich Lieb!

Anything you'd like to say? / Un p'tit mot à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s