New York, New York !

Avec trois camarades français, nous avons décidé de partir pour les Etats-Unis deux jours plus tôt que la date initiale (soit le 12/08) pour profiter de deux nuits à New York. Une idée lumineuse puisque Air France a eu la bonne idée de faire grève le 14 août, causant quelques problèmes à deux de nos collègues françaises censées nous rejoindre le 12 à Syracuse…

A bord du vol Continental Airlines, un discours de bienvenue nous a été diffusé sur les écrans personnels par un agréable monsieur aux faux airs de George Clooney :

New York… Je cherche mes mots pour décrire cette gigantesque Pomme, cet effrayant quadrillage urbain, ce monde étonnant fait d’hectares de parcs et de buildings miroitants. Tout y est électrique et surprenant. La chaleur étouffante et la lumière voilée figeaient la ville dans une inquiétante étrangeté.

En arrivant à Penn Station, j’ai d’abord apprécié l’éclat des célèbres taxis jaunes newyorkais. Le taxi que j’ai pris jusqu’à mon auberge de jeunesse était étonnamment high-tech car équipé d’un GPS destiné au seul confort du client (FIY, au moment où j’écris ce post -le 24 août-, je suis en train d’expérimenter un mini tremblement de terre ! -PAUSE- Je viens d’apprendre qu’il s’agit d’un séisme de magnitude 5.6 dont l’épicentre se trouve en Virginie !) :

Puis j’ai rejoint Clara, Esther et Yann-Maël pour dîner : nous nous sommes bien entendu jetés sur d’authentiques hamburgers newyorkais impossibles à manger, mais so tasty :

Un smoothie ou un café glacé à la main, nous nous sommes promenés sur le campus de Columbia University et avons admiré la grandeur des bâtiments en style « pseudo-antique » :

Les abords du campus étaient vraiment agréables, surtout Amsterdam Avenue :

Nous avons rencontré un certain nombre d’écureuils dans les divers parcs de la ville. Les avenues étant interminables (la First Avenue longe plus de 120 « blocks »), nous avons décidé de prendre le subway pour aller directement au coeur de Central Park. Les quais et couloirs du métro newyorkais sont absolument déprimants -pour ne pas dire glauques, car cet usage du mot serait impropre (n’est-ce pas, les ex-khâgneux).

Nous nous sommes promenés à Central Park du côté des « Strawberry fields » créés en l’honneur de John Lennon, à l’endroit même où il fut assassiné, le 8 décembre 1980. Le parc était rempli de Français et de stands de hot-dogs/ »pretzels » à $ 3, bien gras et salés comme il se doit aux States.

(Je suis à 98% sûre que tous les gens présents sur cette photo sont français).

Nous avons ensuite traversé le parc jusqu’à la très populaire place de Columbus Circle, située au croisement de Broadway, de 8th Avenue et du coin sud-ouest de Central Park. Le contraste entre la verdure du parc et les buildings de verre est saisissant.

Au centre de la place, on aperçoit la statut de Christopher Columbus

Cédant à mon désir de voir la Statue de la Liberté au moins de loin, Clara et Esther nous ont emmenés à Battery Park, à l’extrême pointe de Manhattan. Les ferrys, pris d’assaut par les touristes pour traverser la Hudson River, coûtent assez cher. Ce n’est cependant que le premier d’une longue série de tickets à acheter pour accéder à Liberty Island, puis à l’intérieur même de la statue… L’île est en travaux depuis quelques semaines et ne présente pas, me semble-t-il, un grand intérêt.

Une sculpture jadis située dans la zone des Twin Towers a été déplacée à Bryant Park en mémoire des victimes des attentats du 11 septembre.

Cette photo-ci se passe de commentaire.

Le quartier de Broadway/Wall Street, le « coeur financier du monde », est particulièrement étonnant. L’ombre ne quitte pas les rues perdues sous les immeubles de verre. J’ai été saisie par l’incongruité de la petite église de Trinity Church et son cimetière, désemparés par l’insolence du capitalisme flamboyant qui s’élève autour d’eux.

Fatigués par toute une journée de marche, nous avons décidé de nous reposer dans un café du côté de Greenwich Village, un quartier beaucoup moins effrayant que Wall Street. De très élégantes rues résidentielles bordent des rues animées aux devantures insolites…

3 réflexions sur “New York, New York !

  1. Quelle ville impressionnante, tout semble si immense! C’est un réel plaisir de découvrir cette ville que je connais seulement à travers HMYM et Gossip Girl! =)

    J’attends avec impatience un article sur Ursinus College!
    Dès que je suis sur Paris, je t’écris une lettre!

    A bientôt sur Skype j’espère!
    Bisous, bisous

Anything you'd like to say? / Un p'tit mot à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s